La métaphore n’est que la pointe de l’iceberg…

Cela peut paraître fou ou insensé, mais la très grande majorité de nos actions cognitives se font de manière inconsciente… Et heureusement ! Si nous devions réfléchir à chaque battement de cœur ou déglutition, nous ne pourrions vivre. Et aucune chance de conduire en écoutant de la musique, impossible de tenir un bébé dans un bras en touillant des pâtes de l’autre, le tout en répondant au téléphone. Mais cela implique également que nombre de phénomènes, de perceptions, de pensées, de sentiments nous échappent. D’où ces bouffées d’émotions incontrôlables, ce sentiment d’inconfort inexpliqué, cette sensation de déjà vu…

Être à l’écoute de ses mots, repérer ses métaphores, son imagerie personnelle, c’est découvrir sa Différence, sa Beauté intérieure, comprendre ce livre d’images qu’est notre Histoire, c’est apercevoir le Sens de sa Vie, c’est oser les actions importantes qui nous révèlent à nous-mêmes, c’est suivre sa Voie (voix).

PDF

Un lieu de partage

L’Espace Clovis Clivaz (ECC) a été conçu en 2008 afin de commémorer la mémoire d’un homme ayant œuvré pour la collectivité et l’égalité des chances. Ardent partisan de la paix et de la justice sociale, ce passionné de politique a mené de nombreux combats au service de nobles causes.

PDF

Sis sur la commune de Venthône (Valais), cet espace peut accueillir des projets fédérateurs ou novateurs.

Pour davantage d’informations, merci de nous adresser votre demande ou projet par courriel.

Le saviez-vous?

Un chercheur sur deux est amené, au moins une fois dans sa vie, à vulgariser ses travaux.

Galilée (1564 - 1642), en écrivant ses Dialogues en italien - et non en latin, langue savante de l’époque -, et en permettant une appropriation directe de données scientifiques à une masse «ignare» en la matière, peut être considéré comme un pionnier en matière de vulgarisation.

Au cours du 18e siècle, seule une édition d’un ouvrage très important - comme la Bible - dépassait les 2’000 exemplaires. A titre de comparaison, Le Seigneur des anneaux (1954-1955) de J.R. Tolkien s’est vendu à plus de 150 millions d’exemplaires.

Contrairement à une idée reçue, le jeune internaute lit davantage que son grand-père.



Bibliographie sélective concernant la vulgarisation scientifique

BENSAUDE-VINCENT Bernadette, 2000: L’Opinion publique et la science, à chacun son ignorance, Paris, éditions Sanofi-Synthélabo / Les empêcheurs de penser en rond.

CLIVAZ-CHARVET Clara, 2014:Images rhétoriques et visions de l’Univers dans la Vulgarisation Scientifique

COLLECTIF, 2003: Le Partage des Savoirs - 18 et 19e siècles -, sous la direction de Lise Andries, Lyon, P.U.L.

JACOBI Daniel, 1999: La Communication scientifique, discours, figures, modèles, Grenoble, P.U.G.

JEANNERET Yves, 1994: Écrire la science, Formes et enjeux de la vulgarisation, Paris, P.U.F.

LASZLO Pierre, 1993: La Vulgarisation scientifique, Paris, P.U.F. / Que sais-je ?

RAICHVARG Daniel et JACQUES Jean, 1991: Savants et ignorants, Une histoire de la vulgarisation des sciences, Paris, Seuil.